Un organisme unique et dynamique

La Guilde des Dentellières et des Brodeuses est un organisme à but non lucratif qui repose sur le bénévolat et qui a pour mission la formation, l’échange d’expertise et la promotion des techniques de dentelle, de broderie et de frivolité.

Fondée il y a maintenant plus de 25 ans, la Guilde est unique au Québec et regroupe plus de 200 membres provenant majoritairement de la région de la Capitale-Nationale, mais aussi de la Rive-sud de Québec, du Centre-du-Québec, de l’Estrie, de Montmagny, de Lotbinière, de Bellechasse et de Portneuf. L’âge des membres va de 13 à 92 ans, ce qui permet des interactions riches entre passionnés.

La mission de la Guilde s’inspire de l’œuvre des Ursulines qui ont enseigné ces techniques dès le début de la Nouvelle-France. Aujourd’hui, ces techniques connaissent un regain d’intérêt en raison de l’augmentation du nombre de retraités, mais aussi par la place qu’occupe la créativité dans les œuvres et le développement d’approches plus modernes et moins traditionnelles des techniques.

En 2016, la Guilde a fêté son 25e anniversaire et pour l’occasion elle a tenu une exposition du 28 juin au 4 septembre au Centre d’interprétation historique de Sainte-Foy et au Parc de la Visitation. Diverses activités pour le public et les associations invitées ont été réalisées tout au long de l’été.

Les services aux membres et les activités de la Guilde :

  • La Guilde offre des cours de niveau débutant, intermédiaire et avancé dans les techniques de dentelle, de broderie et de frivolité. Ces cours, de 1 à 3 jours chacun, peuvent s’étendre sur quelques semaines.Des ateliers spécialisés d’une journée permettent d’approfondir certains aspects d’une technique ou d’avoir un appui pour réaliser un projet complexe.
  • Les membres ont accès à un centre de documentation qui compte au-delà de 2 000 volumes et revues et qui peuvent être empruntés.
  • La Guilde tient des rencontres mensuelles de septembre à juin au cours desquelles les membres apportent leurs projets pour les avancer et échanger avec les autres membres. Ces rencontres sont très populaires et le taux de participation dépasse les 50 %.
  • Au début de mai se tient l’exposition annuelle en collaboration avec la ville de Québec. Les membres peuvent ainsi exposer les œuvres qu’elles ont produites durant l’année. Certaines œuvres sont sélectionnées pour ensuite être exposées ailleurs, notamment au Domaine Joly-De Lotbinière durant l’été.
  • La Guilde publie à l’intention de ses membres un journal qui paraît deux fois par année.
  • Les membres peuvent participer à des activités de démonstration afin d’initier le grand public à l’art dentellier et à la broderie. Ces démonstrations ont lieu, entre autres, au Musée de la Civilisation de Québec dans le temps des fêtes, au Domaine Joly-De Lotbinière, au Centre des arts populaires de Nicolet et au Jardin botanique Roger-Van den Hende en juillet et août.
  • La Guilde participe aussi aux Fêtes de la Nouvelle-France à titre de partenaire et y tient un salon de bourgeoises de l’époque (1750). Les membres de la Guilde qui participent à cette activité doivent se fabriquer une robe d’époque et jouer le rôle de bourgeoise tout en démontrant les techniques de dentelle et de broderie telles qu’elles étaient pratiquées à l’époque.
Aller au contenu principal